Voix d’Afrique

Publié le 3 avril 2017

Dans le cadre du « Printemps des poètes », la bibliothèque municipale a organisé une soirée lecture musicale avec la Cie Voix Public vendredi 24 mars.

voixdafrique

2 comédiens, Philippe Lecomte et Philippe Auzizeau nous ont offert des lectures de poètes africains. Ils ont su captiver toute l’attention du public en jouant avec les mots et les sons et qui plus est, en étant accompagnés par un percussionniste hors pair, Davy Sur.

Le public, venu nombreux, a découvert à travers les textes une musique très contemporaine.

La soirée s’est terminé par un petit concert improvisé par le percussionniste et son ami indien, à la flute bansuri, Rishab Prasanna.

Ils explorent toutes ces paroles si diverses qui viennent aussi bien du Maghreb (avec Kateb Yacine, Abdellatif Laâbi) que de l’Afrique « Noire » avec les voix originelles des poètes qui ont fondé la « négritude » (Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor). Ils cheminent en compagnie d’autres poètes d’Afrique noire (Thiciya U Tam’si, Edouard J. Maunick…) pour se rendre jusqu’en Egypte (Edmond Jabès) et en Lybie et pour prendre la route des Antilles (Edouard Glissant, Chamoiseau).

Au travers de la diversité de ces paroles, les comédiens font entendre ce qui unit ces poètes : une langue commune, le Français, qui donne à tous l’occasion d’exprimer sa singularité et son identité, langue du colon qui a nié et méprisé cette singularité. Aussi ces poètes si différents chantent une même musique qui résonne de la même souffrance, causée par le rejet, le racisme, l’exil et l’exploitation.

Avec cette lecture, la Compagnie Voix Public fait entendre cette poésie, qui clamant sa différence, exprime l’universalité de la condition humaine avec ses épreuves et ses joies.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page