Péril

Publié le 9 novembre 2018

TravauxLes effondrements d’immeubles survenus à Marseille nous rappellent qu’il est important d’entretenir les bâtiments. Cet entretien peut être financièrement lourd à porter et il est nécessaire de constituer des copropriétés avec un syndic (qu’il soit bénévole ou non) et de prévoir des provisions annuelles pour travaux.

Lorsqu’un immeuble présente un danger apparent quelconque pour la sécurité publique, la responsabilité du maire peut être engagée si le maire ne fait rien.

Parfois, il s’agit d’une façade qui s’effrite, ou d’une cheminée qui tombe et cela peut paraître anodin mais seul un expert peut déterminer l’existence et la nature du péril.

Concernant l’immeuble en ruine à l’angle de la rue Saint Pierre et de la montée des Romains, une procédure de péril est engagée depuis plus de 10 ans.

La commune a déjà fait des travaux dits de sauvegarde et à frais avancés pour un montant avoisinant les 80 000 euros sur cet immeuble qui ne lui appartient pas…

Malheureusement, le système judiciaire est complexe et les tribunaux très sollicités, l’audience qui devait avoir lieu en novembre est repoussée et malgré toute la bonne volonté et les efforts fournis, la commune est tributaire du système. Nous n’avons aucune autorisation pour procéder à une démolition ou reconstruction pour le moment.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page