Compte-rendu de la réunion publique du jeudi 28 mars 2019

Publié le 3 avril 2019

Remerciements aux administrés présents, M. PORTMANN (SDA), M. MASALA (Ent. MASALA), Mme GUITET (ONF – Service RTM des Alpes-Maritimes), M. BELLOT (Géologue,Soc. Rivages Environnement), M.KHARROUBI (AMO, Ent.TPF), Mme JARDE (Ecologue, Ent.Symbiodiv).

L’objectif était de présenter à toute la population sospelloise le calendrier (prévisionnel) officiel et l’organisation prévue.

Environ 70 personnes étaient présentes.

Le Chef de subdivision de la SDA, M. Nicolas PORTMANN et l’assistant à maître d’oeuvre, M.Kharroubi ont donc présenté le tracé de la nouvelle piste et fait part aux personnes présentes du phasage des opérations.

En résumé :

Le démarrage des travaux est prévu le 15 avril 2019, l’entreprise Masala en groupement avec EMGC, ayant été retenue dans le cadre d’une procédure de marché public .

1ère phase (prévue jusqu’à juin 2019) : création d’une portion de piste jusqu’au vallon du Serre.
  • Réalisation d’une trace pour permettre la réalisation de sondages géologiques à l’avancement.
  • Création de la piste jusqu’au vallon:
    • Débroussaillage ;
    • Abattage et dessouchages d’arbres ;
    • Terrassement déblais / remblais ;
  • Travaux sur l’amorce de la piste.
    • Remblaiement par couches ;
    • Création du soutènement ;
2ème phase (échéance mi-juillet 2019) :
  • Passage du vallon et ouverture de la piste jusqu’à son terme :
    • Débroussaillage ;
    • Abattage et dessouchages d’arbres ;
    • Terrassement déblais / remblais ;
  • Travaux sur le busage et la création d’un ouvrage au dessus du vallon :
    • Terrassement ;
    • Pose d’un cadre suivant la section définie lors de l’étude ;
    • Création de l’ouvrage ;
3ème phase (échéance mi décembre 2019) :
  • Travaux de confortement et de sécurisation de la piste.

A NOTER : Durant le chantier :

  • L’accès à la piste sera formellement interdit 7 jours/7 et 24 heures/24 ;
  • L’accès aux quartiers Sainte Sabine et Béroulf par le chemin pédestre actuel sera maintenu par l’entreprise ;
  • Le stationnement des véhicules durant le chantier ne sera pas modifié ;
  • Une vigilance particulière des usagers sera nécessaire sur la section de piste commune aux riverains et aux travaux, entre le pont de Gerbaïas et la RD2566 ;
  • A partir de mi-juillet, une solution sera mise en place par l’entreprise, en concertation avec les riverains et la commune, pour organiser la montée hebdomadaire de denrées alimentaires.

L’implantation de la piste est prévue selon les plans suivants :

carte_piste

A noter également que la piste ne pouvait commencer sans que le pont de Gerbaïa ne soit entièrement refait et sécurisé, chose faite en entre janvier et février 2019.

En seconde partie, M. BELLOT, géologue en charge des études sur la zone de glissement, a présenté un compte-rendu succinct de son analyse.

Son travail est basé sur une analyse des études antérieures, des relevés de terrain et des profils géophysiques réalisés entre décembre 2018 et mars 2019.

Ses études montrent qu’autour de la zone d’effondrement, il y a 3 secteurs à enjeux plus sérieux matérialisés par les zones rouge, orange et verte de la carte ci-dessous. Elles confirment que l’attitude adoptée jusqu’à présent : à savoir interdire l’accès de la zone rouge et maintenir les personnes dans les autres zones tout en surveillant le périmètre par la mise en place d’instruments de contrôle (inclinomètres), est raisonnable y compris pour les semaines à venir.

carte_geol

Pour le moment, il est difficile de proposer des solutions concrètes aux riverains concernés mais dès les prochains jours, des réunions de travail se tiendront avec des professionnels et les services de l’Etat pour prendre les meilleures dispositions en termes de sécurité et de préservation des biens et des personnes.

La séance a été filmée et vous pouvez la visionner ci dessous.

Vous pourrez voir que malheureusement, la possibilité d’emprunter la piste avec les véhicules des particuliers n’étant donc fixée qu’à décembre 2019, une partie de la salle s’est emportée de façon véhémente et vindicative à l’encontre du Maire. En cause, selon eux : son manque de transparence, de prise en considération des difficultés des personnes isolées et l’absence de solution alternative à proposer d’ici là. D’autres ont manifesté leur inquiétude quant à la solidité de la future piste et du risque d’effondrement.

Très affectée, Madame le Maire a tenté de les rassurer, apparemment en vain.

En l’absence de nouvelles questions, la séance est levée à 19h45.

Mot du Maire :

“Au-delà des difficultés certaines et compréhensibles, l’attitude désagréable d’une partie de l’assistance est à déplorer. C’est nier l’investissement et le dévouement de l’ensemble des services travaillant depuis un an sur ce dossier difficile ; c’est nier également l’engagement financier majeur de la commune (dont le montant est supérieur à la construction de la nouvelle école maternelle) ; et enfin, c’est nier la complaisance des propriétaires autorisant le passage de la future piste sur leurs terres.”

La CARF a publié sur son site internet un récapitulatif des travaux de confortement du lit de la rivière suite au glissement de terrain avec un film à visionner. Nous vous laissons le découvrir également (ci dessous).