Candidature UNESCO

Publié le 7 septembre 2018

unesco

Trois États bordant la Méditerranée, la France, l’Italie et Monaco, sont engagés dans une candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO, catégorie des biens naturels, critère géologique (VIII). Le périmètre de ce Bien transfrontalier, nommé « les Alpes de la Méditerranée » est à la fois terrestre et marin. Il se situe à la charnière entre l’ouest méditerranéen et la péninsule italienne, au sud de la chaîne alpine, dans les Départements des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence dans le sud-est de la France et dans les Régions du Piémont et de la Ligurie, dans le nord-ouest de l’Italie.

Cet espace préservé inclut des zones naturelles protégées limitrophes telles que le Parc Européen Alpi Marittime/ Mercantour, le Parc Alpi Liguri, des sites d’intérêt communautaire transfrontaliers, ainsi qu’un domaine marin méditerranéen englobant une vaste portion de la marge continentale transfrontalière.

D’une superficie de 211577ha, ce Bien en série des « Alpes de la Méditerranée » est constitué de 8 unités territoriales, naturelles et préservées présentant les différents attributs géologiques. La valeur universelle et exceptionnelle du Bien proposé se fonde sur :

  • le fait que ce site soit le seul exemple de la déchirure, par l’ouverture d’un océan, d’un massif montagneux encore en construction. A ce titre, ce site complète la compréhension de l’histoire de la Terre ;
  • la réunion, sur un seul territoire de dimension modeste, d’attributs géologiques remarquables résultant de la succession, depuis 400 millions d’années, de trois cycles géodynamiques.

Télécharger le livret explicatif

livretunesco

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page